WANDERING SOULS.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes   flood  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 VAGUE-DE-SAPHIR-ET-D'ARGENT mais appelle moi Saphir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WANDERING SOULS
humanity is endangered ϟ

avatar

✄ NOMBRE DE CYCLES : 121
✄ A ATTERRIT : 20/04/2011


heart and soul
ϟ AGE : âge de ton personnage
ϟ SOME FRIENDS : tes amis et ennemis, juste leurs prénoms
ϟ YOUR ROLE PLAY :
MessageSujet: VAGUE-DE-SAPHIR-ET-D'ARGENT mais appelle moi Saphir.   Lun 9 Avr - 17:49

vague-de-saphir

❝ la perfection au masculin, c'est moi, selon moi ❞



25 ans △ vieux △ matt lanter △ ex traqueur △ janus △ gay et situation compliquée △ matt est toujours là...

Alors, il parait que t'as un véritable caractère de pig c'est vrai ? Matt : « Je ne suis pas le contraire de l’âme qui m’a pris, loin de là. S’il avait été une autre personne que « moi », j’aurais peut-être pu l’apprécier, mais savoir qu’il m’a volé mon corps me refroidit. J’ai toujours été rancunier, et je ne m’imaginais pas qu’on pouvait me faire ça, me prendre autant, et même s’il m’arrivait de l’apprécier dans certaines situations rares et précises… En fait… Cet événement a considérablement augmenté ma capacité à sortir des jeux de mots vraiment pas drôles et insupportables quand il y en trop, mon ironie, mon sarcasme… Toutes ces petites choses qui ne sont amusantes que sur courte durée… J’étais fier de faire endurer ces choses à Saphir. C’est vrai quoi. Il m’a pris mon corps, mais pas ma conscience ( comment il a trop raté son coup héhé ), alors c’était un moyen, inutile certes mais moyen tout de même, pour moi de lui faire vivre un « petit » calvaire… En plus, rien à voir mais je tiens à le préciser au cas où quelqu’un pourrait m’aider, il m’empêche de coucher avec les hommes que je veux ! Dans ce monde d’âme, j’ai l’impression qu’il n’y a pas de sexe ! J’ai passé ma vie au pensionnat à me taper tous les bi, et il a fallu que ce gars arrive de sa planète pour me faire une sorte de cure. Mad »

Vague-de-Saphir : « Ah, sacré Matt… J’ai toujours été une personne patiente et calme, et c’est sûrement pour ça que je réussis bien dans cette « carrière » de Traqueur : je suis posé et j’analyse chacune des situations, ce qui me permet de rattraper assez « facilement » ceux qui… Fuient. Avant que Matt ne refasse son apparition, j’étais encore cette âme. Aujourd’hui, je suis tout autant généreux et ouvert aux autres… Mais je suis vachement moins zen… Cet humain encore coincé dans ma tête était insupportable avec toutes ses répliques, et il y avait des jours où j’avais l’impression qu’il ne s’arrêtait pas de parler ! J’étais beaucoup plus tendu, beaucoup plus facile à irriter… Moi qui détestais ça ! Jamais, mais alors ja-mais je ne m’étais mis en colère, et il fallait que la première fois que je le sois se passe dans ma tête… »

Deux personnes dans un corps, ou plus exactement, deux personnes dans une même tête. Deux individus qui par certains côtés se ressemblent et s’apprécient, et par d’autres, se haïssent et ne supportent pas.
Un Traqueur qui d’abord tranquille, suite à une « rencontre » inattendue, s’est retrouvé avec la conscience de l’humain en plus de la sienne.
Que penses-tu de la terre ? Les hommes en cavales te font fantome ? Je n’ai fait qu’une planète avant la Terre, il est donc difficile pour moi de vous donner un avis qui me soit réellement propre, et pas inspiré de ce qu’on nous raconte des autres mondes colonisés par les Âmes. Vous allez me demander « mais Saphir, dans quel monde as-tu vécu ? » et je vous répondrai la Planète Janus ! Je pense que ça a un peu forgé mon caractère. Je n’ai jamais voulu vivre dans un monde trop calme comme celui des Fleurs, ou vraiment trop violent ( par exemple, la planète des Brumes, quelle horreur… ) Sur Janus… J’ai du me familiariser à vivre en permanence avec une autre âme. Ça m’a peut-être préparé à ce que je vis aujourd’hui, je n’en sais rien * Matt : parle pas quand tu sais pas. Mad * Je me disais aussi qu’il s’était tut pendant trop longtemps… Quoi qu’il en soit, j’ai pour l’instant un bon avis de la Terre. Je ne suis pas allé régler mon « petit problème » par fierté, mais je savais que toutes les autres âmes ou presque avaient réussi à bien prendre possession des hôtes. Je pensais avoir réussi au départ, j’étais vraiment content d’être Traqueur, et de contribuer à rendre cette planète plus harmonieuse, Matt n’était pas encore là… * Matt : dis le si je te dérange… * — Ignorons le… — Matt n’était pas encore là, et je me sentais vraiment bien. Aujourd’hui… Je me demande quelle vie je préfère. Celle sans Matt, ou celle avec. Même si on se déteste, on forme parfois une bonne équipe… Les pires moment à passer étant quand j’endosse mon rôle de Traqueur, bien évidemment. * Matt : bah oui ! Assassin ! èé * Je vais conclure maintenant, si vous voulez bien m’excusez, hum… J’aime cette planète. Au départ, je voulais faire disparaître tous les humains, les remplacer par des Âmes... Mais je me suis retrouvé avec ces rebelles et j'ai appris à les connaître. Je suis des leurs désormais, un traître... Je pense que nous pouvons cohabiter, réellement.
Sinon, les enfants-âmes tu veux les mwaha ou les calin ? Je me pose des questions sur ces enfants âmes. Ma position est particulière… Je ne veux pas qu’on insère une Âme en eux, mais d’un autre côté, cela mènerait à l’extinction de mon « espèce » sur la Terre, après tant d’années. Mais je suis fidèle à ces humains qui combattent pour survivre, et ces enfants sont une lueur d’espoir pour eux. Je ne sais pas quel parti prendre et j’avoue me sentir perdu. J’ai besoin de temps pour réfléchir et j’évite ce sujet le plus possible à la grotte, même avec Robyn.




j'ai la flemme de réfléchir à une citation (a)

Je suis Vague-de-Saphir-et-d’Argent, mais on m’appelle Vague-de-Saphir ; enfin plus souvent, on m’appelle Saphir, c’est beaucoup plus court. À part Origine, je n’ai pas fait beaucoup de planète, juste une pour être franc. J’étais sur la planète Janus, où je suis resté… Longtemps. Je me plaisais sur cette planète à vivre en permanence avec quelqu’un.


SAPHIR — PLANÈTE JANUS :


Un monde… Qui me convenait à peu près. Je n’en avais pas vu d’autres, mais de ce qu’on racontait sur eux… Ils étaient trop calmes, ou alors trop violents, ou alors je n’avais aucune attirance : je ne voyais pas en quoi être une fourmi géante est bénéfique à notre expérience de la vie. Peut-être un peu, mais personnellement, je préférais l’aventure, mais l’aventure pas trop dangereuse, vous voyez ? Cette planète ne faisait donc que m’attendre !

Et j’avais raison. Dés mon arrivée, je me suis senti comme si j’y étais depuis des années et des années ! Et puis, il y avait Vent-du-Matin. C’était également a première planète, nous avions tous deux une même expérience au niveau zéro. Nos noms ont été bien trouvé. En tant que janus, nous aimions nous dépenser, en particulier le matin. Il a été appelé Vent-du-Matin. Mes yeux oscillaient entre le bleu saphir et l’argent. J’ai été appelé Vague-de-Saphir-et-d’Argent. N’est-ce pas… Émouvant ? Du moins, mes souvenirs le sont. Quand je me rappelle tous ces moments que nous avons passé ensemble… Il faut dire que nous ne pouvions pas nous séparer. Il était mon Âme jumelle.

Puis un soir… Alors que nous étions au bord de… De cet énorme lac entouré de toute cette forêt, nous avons discutés de notre futur en tant qu’Âme. Par futur… Je parle de prochaine planète. Nous étions très très proche, mais nous ne pouvions pas rester dans ce monde tout le temps ! Il y en avait tant d’autres à découvrir, en particulier… La Terre. La nouvelle conquête. Nous sommes restés encore plusieurs années sur Janus, avant de vraiment faire notre choix. Nous allions déménager, héhéhé ! En route pour la Terre.


MATT — PLANÈTE TERRE :


J’ai toujours été le mauvais garçon avec un peu de drogues sur lui, et qui drague toutes les jolies filles pour cocher les noms de sa liste de nanas. Depuis très jeune. Bien évidemment, il n’y avait pas ce problème de… Coucher … Bref, j’étais un branleur, et je pense que je le suis toujours un peu, mais c’est difficile à dire quand votre corps échappe à votre contrôle… Mes parents m’ont rapidement mis au pensionnat pour garçon, j’avais quatorze ans. Je n’ai pas tellement changé mis à part le fait que j’étais obligé de travailler, jusqu’au jour où... Où j’ai compris, enfin. J’ai compris que je n’aimais pas les femmes, mais les hommes. Que moi, Matt « Teddy » Williamson, dragueur incontesté, était en réalité gay et fou de… De celui avec qui il partage la chambre.

Pour cacher mes sentiments pour lui, je n’hésitais pas à aller voir les gars bi ou carrément gays… Un peu comme pour calmer mes pulsions, dans le sens non sexuel du terme d’abord, puis après… Vous m’avez compris. Ce n’était plus les filles, mais les hommes et cela ne changeait rien. Discrètement, j’arrivais à avoir des relations d’un soir, qui ne tenaient pas. Puis j’ai mis la main sur Robyn, enfin. Il était timide et naïf, et j’avoue qu’à l’embrasser sans le prévenir était un petit plaisir que je me gardais. J’adorais le voir rougir comme l’une des bandes qui faisaient notre cravate. Vers seize ans, nous avons commencé à sortir la nuit, en cachette, et Robyn trouvait toujours un moyen pour qu’on n’ait pas d’ennuis. Il était vraiment utile.

Et ça a commencé à être bizarre. Les adultes étaient un peu trop gentils. Nous n’avions plus de grosse punition, et ils se contentaient de nous expliquer les choses quand on faisait un pas de travers. Je testais un peu les limites, et jamais ils ne se mettaient en colère. Puis le directeur m’a appelé. Je suis allé dans son bureau en me disant qu’ils avaient bien caché leur jeu, que j’allais m’en prendre plein la gueule, que j’avais réussi à me faire virer d’un pensionnat… Mais rien. Ils m’ont emmené quelque part, et j’ai eu cette impression de ne plus exister. Cette impression d’être là, mais de ne pouvoir rien faire. Comme quand vous avez un mot sur le bout de la langue. Vous savez qu’il est là, mais vous ne pouvez pas le prononcer, vous n’y arrivez pas. C’était la même chose. J’y mettais toute ma volonté, mais je ne pensais pas un mot, tout m’échappait. Je n’existais plus.


SAPHIR — PLANÈTES TERRE :


Ca y’est, j’étais sur Terre. On m’avait placé dans un hôte… Très sympathique. Apparemment, il faisait du ‘surf’ en été. C’était un jeune humain qui avait toujours été rebelle, qui n’avait jamais supporté l’ordre du pensionnat. Un jeune humain qui aimait un autre jeune humain. Pas unE plus jeunE humainE, un plus jeune humain, un garçon. Mon hôte aimait les hommes, et en particulier celui dont il partageait la chambre. Il était temps que je prenne son corps, c’était des personnes comme lui qui avaient doucement dégradé cette magnifique planète. Ils avaient tout ! Ils pouvaient échanger, se déplacer, … Pleins de choses leurs étaient permises ! Je continuais la vie dans le pensionnat en attendant que tous aient accueillis une âme. J’avais été choisi comme Traqueur. Je les emmenais tous au bureau du proviseur, nous examinions son dossier, son cas, puis nous allions au centre. Tel était mon devoir. Je devais aider les miens.

Un jour, je suis allé chercher Robyn, c’était son tour. Nous avions décidé pour lui une gentille petite âme fragile, il ne serait sûrement pas du genre à se rebeller. Bizarrement, j’avais un mal de crâne incroyable. J’ai ouvert la porte, et je suis d’un seul coup passé au deuxième plan.

MATT_ « Robyn ! Va-t-en, fuis ! On est colonisés par des… Ces trucs s’installent en toi, et te contrôle, tu disparais ensuite ! Je ne sais pas comment j’ai réussi à revenir, mais pars loin d’ici, Robyn, ne te laisse pas prendre ! »

Cet humain était très fort ! Il essaya de garder le contrôle quelques secondes, le temps que l’autre disparaisse, avant de me laisser reprendre le contrôle, l’esprit totalement… Exténué. Il était toujours là. Je n’avais pas réussi ma mission de le contrôler totalement… Il était toujours dans ma tête, et m’en voulait énormément, il ne se taisait pas et m’insultait, sans cesse. Il m’interdisait de toucher à Robyn. L’aimait-il tant que ça ? Par fierté, j’ai gardé pour moi le fait qu’il était toujours là, Matt « Teddy » Williamson. J’ai quitté le pensionnat, et j’ai continué ma fonction de Traqueur pour éviter qu’on ne se doute de quelque chose. C’était un combat permanent contre l’humain qui tentait de m’arrêter à chaque fois, sans succès. Il n’arrivait plus à reprendre le dessus depuis qu’il avait fait s’enfuir le petit Robyn. Où était-il passé ? Peut-être avait-il été pris par d’autres Traqueurs ? Il refusait d’y croire, mais c’était une solution. Ou alors il faisait parti des humains qui restaient ? Aucune idée. Mais je pensais souvent à lui, à cause de Matt. Il m’arrivait parfois d’avoir l’impression d’avoir des sentiments pour… Ce n’était pas possible, sûrement de l’influence.


Nous sommes dans la même tête, et on se détestait. Pourtant parfois, quand nous avions vraiment de gros ennuis avec un humain, il arrivait qu’on « s’entraide ». C’est qu’il tenait, ou plutôt tient à son corps… Son but ? Trouver Robyn, sans que je sache où se trouve la cachette des Rebelles. Dommage pour lui. Nous sommes dans la même tête….





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plus gentil qu'une âme, c'est moi

avatar

✄ NOMBRE DE CYCLES : 690
✄ A ATTERRIT : 11/04/2011
✄ MOOD : Espiègle


heart and soul
ϟ AGE : 18 ans
ϟ SOME FRIENDS : Vague-de-Saphir(Matt), Nate, Mebaël, Lucky, Caleb,
ϟ YOUR ROLE PLAY :
MessageSujet: Re: VAGUE-DE-SAPHIR-ET-D'ARGENT mais appelle moi Saphir.   Lun 9 Avr - 22:45

MON SAPHIR ! MON MATT !! cute

*saute sur lui et l'embrasse puis rougit violemment de son audace et se cache*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ♦ may the odds be
ever in your favor.

avatar

✄ NOMBRE DE CYCLES : 1620
✄ A ATTERRIT : 19/03/2011


heart and soul
ϟ AGE : 29 ans △ 10 ans
ϟ SOME FRIENDS : Lune-de-feu △ Caleb △ Finnick
ϟ YOUR ROLE PLAY :
MessageSujet: Re: VAGUE-DE-SAPHIR-ET-D'ARGENT mais appelle moi Saphir.   Mar 10 Avr - 12:19

Re-bienvenue. Razz

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: VAGUE-DE-SAPHIR-ET-D'ARGENT mais appelle moi Saphir.   

Revenir en haut Aller en bas
 

VAGUE-DE-SAPHIR-ET-D'ARGENT mais appelle moi Saphir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Seconde vague skaven
» Je m'présente, je m'appelle Gouniaf...
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Merci ? Mais de rien...
» Pandatak plus puissant que vague au lvl 180?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WANDERING SOULS. :: Il est temps de choisir ton hôte :: pour une fois qu'on t'oblige à raconter ta vie :: une vie des plus passionnantes-