WANDERING SOULS.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes   flood  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LILITH&NATHAN … Give me that slow knowing smile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN ♦ my universe will never be the same

avatar

✄ NOMBRE DE CYCLES : 2506
✄ A ATTERRIT : 15/01/2011


heart and soul
ϟ AGE : 22 ans
ϟ SOME FRIENDS : Nathan (indéfinissable), Mebaël (fuck 'best' buddy)
ϟ YOUR ROLE PLAY :
MessageSujet: LILITH&NATHAN … Give me that slow knowing smile.    Sam 7 Avr - 10:40

LILITH ET NATHAN
“ WHO'S THAT CHICK “
Lilith était furax. FURAX. Et non, ce n'était certainement pas parce que cet imbécile de Nathan avait eu la mauvaise idée d'enfoncer sa queue dans la chatte humide d'une petite salope à plusieurs reprises durant ces deux derniers mois. Elle n'avait aucune raison de lui en vouloir pour une chose aussi triviale, s'il avait trouvé une chienne en chaleur suffisamment consentante pour lui ouvrir grand ses deux jambes de mante religieuse. Non, Nathan faisait ce qu'il voulait de ses deux couilles (et du reste). C'est ridicule, pourquoi serait-elle énervée par si peu? Pour ce qu'elle en avait à foutre, il pouvait s'attraper une MST et mourir, la bouche recouverte d'herpès génitaux. Elle irait cracher sa tombe. Ce qui mettait Lilith hors d'elle se résumait en un mot : couteau. Nathan lui avait non seulement volé son vieux couteau (offert par son père, de son vivant), mais il avait aussi trouvé un moyen de s'ouvrir profondément le bras, de ne pas aller à l'infirmerie aussitôt et et de s'attraper une infection. Et si elle se rendait dans l'Aile réservée aux malades, ce n'était certainement pas pour lui rendre visite - hahaha, elle n'avait pas envie de s'infliger la vision de sa sale tête, merci - mais pour lui apprendre ce qu'il en coûtait de voler le couteau à la grande, la puissante, la magnifique Lilith Nichols. La blonde se demanda un instant si Alexis serait à son chevet, pleurant, les yeux brouillés de larmes comme une veuve éplorée. Pitoyable. Pathétique. Alors pourquoi cette pensée lui serrait le coeur ? Parce que ... Parce que cette petite peste n'avait pas le droit de consoler Nathan quand, fière et tranchante, Lilith l'écraserait tel le nuisible qu'il était, sous la semelle de ses chaussures. Elle grogna et poussa une petite fille qui se trouvait sur son passage. Le panneau INFIRMERIE ➣ (5 minutes) attira son attention et elle pressa le pas. Elle en profiterait pour récupérer son couteau. Un instant, elle s'adressa mentalement à sa meilleure amie disparue il y a cinq ans pour s'enquérir : Comment faisais-tu pour supporter cet abruti ? Ce demeuré ? Cet obsédé ? Non pas qu'elle n'appréciait pas Nathan, mais leur drôle d'amitié s'était toujours teintée de disputes, de verre brisé et depuis la disparition de Delilah, de beaucoup d'amertume. Pourquoi elle et pas moi ? Songea Lilith douloureusement. Elle poussa la porte blanche de la Salle de Torture, comme la surnommait certains rebelles, et se dirigea vers la Soigneuse en charge de l'endroit. « Nathan Hoover-Jenkins ? » demanda t-elle d'un air impérieux. La dame lui indiqua un lit caché derrière des rideaux blancs. Lilith hésita à l'ouvrir. Se pourrait-il qu'il aie profité de la semi-intimité offerte par les tentures pour s'amuser avec sa putain ? - non, elle ne la portait pas dans le coeur - Elle décida de laisser son sort au hasard et attrapa l'étoffe pour l'arracher des barres en fer. Nathan était seul et dormait à poings fermés. Un petit sourire tendre s'invita sur le visage de la blonde, bien vite remplacé par un air machiavélique. Elle attrapa le verre d'eau à côté de son lit pour le vider sur sa tête, et hurla d'une voix stridente « HOOVER ! » . Cette petite méthode eut son effet puisqu'il sursauta sur son matelas et lui lança un regard effrayé. « HOOVER ! » répéta t-elle, pour le plaisir de le voir frotter ses tempes du bout de ses doigts ... elle allait lui en donner une migraine . « NON SEULEMENT TU ME VOLES MON COUTEAU ... » commença t-elle, menaçante « MAIS EN PLUS TU TE BLESSES, ET TU N'ES MÊME PAS ASSEZ DOUÉ POUR T'EMPALER SUR LA LAME ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

LILITH&NATHAN … Give me that slow knowing smile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Blog] Coup de coeur : Nathan Sawaya
» Présentation Lilith 67
» BON ANNIVERSAIRE NATHAN/JOY-STICK
» Slow Wine Montréal
» Heartless | Lilith
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WANDERING SOULS. :: Out of town :: les grottes :: la grotte du sud :: infirmerie-