WANDERING SOULS.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes   flood  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 △ "THE HOST" L'ORIGINAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FONDATEURmaster & servant

avatar

✄ NOMBRE DE CYCLES : 1532
✄ A ATTERRIT : 08/01/2011


heart and soul
ϟ AGE :
ϟ SOME FRIENDS :
ϟ YOUR ROLE PLAY :
MessageSujet: △ "THE HOST" L'ORIGINAL   Sam 10 Mar - 21:35



« Cela commençait par la fin, toujours, et la fin c'était la mort. On m'avait prévenue.
Pas sa mort à elle. La mienne. Ma mort. Parce que c'était moi à présent.
La langue que j'employais était bizarre, mais elle fonctionnait. Elle était laborieuse, aveugle, gauche et linéaire -terriblement limitée comparée à celles que j'avais déjà utilisées - mais je parvenais, néanmoins, à y trouver de la fluidité, de l'affect. Parfois même de la beauté. C'était ma langue à présent. Ma langue indigène. Grâce à l'instinct spécifique à mon espèce, je suis parvenue à me lier étroitement au système nerveux du corps, me lovant de façon irréversible dans chaque réflexe organique, jusqu'à ne faire plus qu'un avec lui.
Ce n'était plus son corps à elle, ni un corps quelconque. C'était mon corps.
»
- Les Âmes Vagabondes, CH1P15

« La peur était partout; elle aiguillonnait ses jambes pour les faire se mouvoir en avant, plus vite, et en même temps elle les empêtrait. Fuir, courir...elle n'avait pas d'autre choix.

J'ai échoué

Ce souvenir n'était pas le mien ! Il était fort, si terrible qu'il m'a transpercée - il a jailli en moi, fusant dans mes connexions, abattant mes décences, au point de me faire oublier qu'il s'agissait d'un ultime engramme dans le cerveau, que je n'avais rien vécu de tout ça. J'ai été emportée dans le cauchemar qu'avait enduré cette créature à ces derniers instants. J'étais elle et nous courions toutes les deux vers la mort.
»
- Les Âmes Vagabondes, CH1P16
Ces extraits sont tirés du roman
"Les Âmes Vagabondes" de Stephenie Meyer.
Ils sont l'entière propriété de l'auteur et ne
sont ici que reprit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wanderingsouls.1fr1.net
FONDATEURmaster & servant

avatar

✄ NOMBRE DE CYCLES : 1532
✄ A ATTERRIT : 08/01/2011


heart and soul
ϟ AGE :
ϟ SOME FRIENDS :
ϟ YOUR ROLE PLAY :
MessageSujet: Re: △ "THE HOST" L'ORIGINAL   Dim 1 Avr - 18:19

« C'est à moi ! a lançé l'étrangère en pensée - ce qui était une impossibilité structurelle.
Je me suis de nouveau figée, saisie d'effroi. Il ne pouvait y avoir quelqu'un d'autre que moi dans ma tête. Mais cette pensée était si forte ! si présente !
Non ça m'appartient ais-je répliqué, en mettant tout mon pouvoir et ma volonté dans ces mots. Tout est à moi. Tout !
Et pourtant je parlais bien à quelqu'un...
»
- Les Âmes Vagabondes, CH1P19

« - Vingt-neuf jours exactement, j'ai compté.
Je réfléchis. Vingt-neuf jours que Jared a bouleversé nos vies ? Pas même un mois. J'ai l'impression de connaître Jared depuis toujours. En tout cas depuis au moins aussi longtemps qu'a duré ma cavale solitaire avec Jamie, à savoir deux ou trois ans...
- Nous avons le temps, répète-t-il.
Une bouffée de panique m'envahit soudain, comme un signe prémonitoire; pendant plusieurs secondes, je n'arrive pas à sortir un mot. Jared m'observe inquiet.
- Tu n'en sais rien. (Le désespoir qui a reflué avec notre rencontre me revient en pleine figure.) Personne ne sait combien de temps on a devant soi, si cela se compte en mois, en jours, en heures.
Il a un rire attendri, pose ses lèvres là où se rejoignent mes sourcils froncés.
- Ne t'inquiète pas, Mel. Le temps n'a pas de prise sur les miracles. Je ne te perdrai jamais. Nous sommes ensemble pour toujours.

Melanie m'a ramenée au présent - sur ce ruban noir qui sinuait sur les steppes de l'Arizona, écrasé par le soleil au zénith. Ce néant autour de moi a soudain ouvert le même vide en moi. Elle a chuchoté dans ma tête : On ne sait jamais combien de temps on a devant soi.
Mes yeux se sont embués de larmes - nos larmes mêlées.
»
- Les Âmes Vagabondes, CH8P86

« Je tressaille. Quand notre père n'était pas rentré - même si son corps était revenu, afin de mener les Traqueurs jusqu'à nous - jamais je n'avais éprouvé autant de chagrin, d'horreur, et de terreur mêlés. Et si je causais à mon tour cette torture à Jamie ?
- Je vais revenir. Je suis toujours revenue.
- J'ai peur, a-t-il répété.
Du courage. Du courage.
- Tout ira bien. Je vais revenir. Je te le promets. Tu sais que j'ai toujours tenu parole. Avec toi, une promesse, c'est sacré. Il s'apaise. Il me croit, Il a confiance en moi.

Et un autre...
Je les entends à l'étage en dessous. Ils vont me trouver dans quelques minutes, quelques secondes. Je griffonne un mot sur un bout de journal. C'est presque illisible, mais s'il le trouve, il saura : "Pas été assez rapide. Je t'aime. Je t'aime, Jamie. Ne rentrez pas à la maison."
Non seulement je leur brise le cœur, mais je grille leur refuge aussi. Je vois en pensée notre petit canyon abandonné, comme il devra le rester pour toujours. Sinon, ce sera leur tombe. Je vois mon corps guider les Traqueurs jusqu'à notre sanctuaire. Mon visage souriant au moment où ils attrapent Jared et Jamie...


- Assez ! ai-je crié en me recroquevillant sous les coups d'éperons. Assez, tu as gagné !
»
- Les Âmes Vagabondes, CH9P91

« Merci Gaby. Ma sœur. Je ne t'oublierais jamais.
Sois heureuse, Mel. Savoure chaque instant. Fais-le pour moi
Promis
Au revoir, avons-nous soufflé simultanément.
Doc a pressé la gaze sur mon visage. J'ai inspiré profondément, malgré le picotement désagréable. Au moment où je prenais une nouvelle inspiration, j'ai vu encore les trois étoiles. Elles ne m'appelaient pas; elles me laissaient partir, me rendaient à l'univers glacé où j'avais vagabondé durant tant de vies. Je m'enfonçais dans le trou noir, et il devenait de plus en plus brillant. Il n'était plus noir du tout...mais bleu. Chaud, vibrant, le bleu chatoyant de la mer... Je m'y laissais emporter, apaisée, sans la moindre peur.
»
- Les Âmes Vagabondes, CH58P593

« - Les milles-pattes sont plus doués pour l'altruisme que pour le mensonge ! a fait remarquer Jared.
- Tu tiens vraiment à être désagréable ? (Ma patiente était plus qu'à bout. Je n'avais pas dormis de la nuit. Ma jambe me faisait souffrir, mes côtes imploraient grâce. Bref, j'étais d'une humeur de dogue !) Parce que si c'est le cas, bravo ! Tu y réussis parfaitement !
Jared et Wes m'ont regardée avec de grands yeux. Et je suis certaine que tous les autres dans la salle faisaient de même. A part Jeb, peut-être, le maître de la dissimulation.
- Je suis une femme, ai-je poursuivi d'une voix lasse. J'en ai ma claque que vous m'appeliez le mille-pattes !
Jared a battu des paupières, interdit. Puis son visage s'est durci aussitôt :
- Parce que tu occupes un corps de femme ?
- Parce que j'en suis une ! ai-je rétorqué.
- Selon quels critères ?
- Les mêmes que les tiens ! Dans mon espèce, je suis celle qui porte les enfants. Ça te suffit comme critère ?
Ça l'a fait taire. Une soudaine satisfaction m'a envahie.
Bien joué ! a approuvé Melanie. Il s'est comporté comme un goujat.
»
- Les Âmes Vagabondes, CH34P348
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wanderingsouls.1fr1.net
FONDATEURmaster & servant

avatar

✄ NOMBRE DE CYCLES : 1532
✄ A ATTERRIT : 08/01/2011


heart and soul
ϟ AGE :
ϟ SOME FRIENDS :
ϟ YOUR ROLE PLAY :
MessageSujet: Re: △ "THE HOST" L'ORIGINAL   Dim 1 Avr - 18:22

It's a strange world


« - Si tu ne veux pas me tuer, pourquoi alors m'as-tu accompagné aujourd'hui ?
Il a pris encore un moment pour répondre.
- Je ne sais pas trop... Jeb pense que les choses se sont calmées, mais je n'en suis pas si sûr. Il y a encore des gens qui... Bref, Doc et moi, on essaie de veiller sur toi comme on peut. Par précaution. T'envoyer toute seule dans le tunnel sud, c'était tenter le diable à mes yeux. Mais Jeb est un expert en la matière. Il pousse toujours le bouchon le plus loin possible.
- Toi...toi et Doc...vous essayez de me protéger ?
- C'est un monde étrange, hein ?
Il m'a fallu quelques secondes pour articuler :
- Oui, le plus étrange de tous.
»
- Les Âmes Vagabondes, C24P246

« - Vagabonde ais-je articulé.
- C'est une grande joie de vous rencontrer, Vagabonde. J'ai toujours cru être le seul de mon espèce.
- Oh non, vous n'êtes pas le seul, ai-je répondu en songeant à Soleil, restée dans les grottes. Peut-être même sommes-nous beaucoup plus nombreux que nous le pensons. Il a haussé un sourcil, intrigué.
- Vous croyez ? Peut être y a-t-il un espoir, finalement pour cette planète.
- C'est un monde étrange, ai-je murmuré, davantage pour moi-même que pour l'autre âme indigène.
- Le plus étrange de tous.
»
- Les Âmes Vagabondes, ÉPILOGUE P617
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wanderingsouls.1fr1.net

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: △ "THE HOST" L'ORIGINAL   

Revenir en haut Aller en bas
 

△ "THE HOST" L'ORIGINAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Grobb original (ou nan)
» Un nom original pour notre convention
» Bonjour ^^ original
» Host de l'ours
» L'host du roi balon + Devan seaworth
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WANDERING SOULS. :: Bienvenue dans le monde hostile, l'ami :: le monde des âmes :: maintenant la vie va commencer-